Louis Vuitton, foulards d’artistes

20.12.2012

Confirmation

Fermer

En cours de chargement...

Envoyer à un ami

Fermer

Louis Vuitton, foulards d’artistes

Destinataire

Champ obligatoire

Vous

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Annuler


Sous l’impulsion de Marc Jacobs, nombreux sont les artistes qui se sont succédés  pour prêter leur talent à la réalisation de projets spéciaux, élevant un sac, un foulard ou encore des souliers au rang d’objets de collection.

Après Stephen Sprouse, Takashi Murakami ou plus récemment Yayoi Kusama, Louis Vuitton invite trois personnalités du street art à revisiter les modèles emblématiques de la Maison. Pour sa collection Printemps-Été 2013, le carré de soie géant, l’étole et le carré de soie traditionnel adoptent de nouveaux codes : « Chaque artiste s’est prêté à un exercice de style, exigeant la maîtrise du mélange entre création et tradition, entre monde imaginaire et contraintes techniques liées à la fabrication. » précise Jeffrey Deitch, directeur du MOCA de Los Angeles et commissaire d’exposition.

Une invitation à un voyage lointain en trois actes à découvrir en avant-première du 2 au 10 janvier 2013 au sein du magasin Louis Vuitton du Bon Marché Rive Gauche.

AIKO

L’œuvre de cette artiste japonaise qui vit et travaille à New York est un manifeste de la culture Urban Pop. Son graphisme d’inspiration manga et son association d’éléments issus de la culture occidentale et de la culture asiatique ont déjà séduits le Shanghaï MOCA (Chine) ou le PS1/ MOMA de New York. Fidèle à sa vision, l’artiste a imaginé pour Louis Vuitton un foulard haut en couleur – pas moins de 62 couleurs le constitue – et y a distillé une myriade de références rappelant les motifs traditionnels du kimono ou rendant hommage à la nature : les cercles (pour l’Océan de nuit), les quatre pivoines (pour les quatre saisons), la double chaîne (symbole de chance et de prospérité). Le tout est électrisé par la présence d’un imprimé léopard et d’une femme, motif iconique de l’artiste, symbole d’amour et de beauté. « Je voulais réaliser un collage mêlant le motif Léopard et le Monogramme Louis Vuitton à des graphismes japonais, des traces de peinture, des tags et des graffiti réalisés au pochoir… Mon foulard est une œuvre d’art faisant appel à une technique d’impression élaborée et reposant sur une soie d’une qualité d’exception, qui fascinera les plus fins collectionneurs. »

OS GEMEOS

Os Gemeos, les jumeaux et artistes brésiliens Gustavo et Otavio Pandolfo renommés pour leurs gigantesques installations murales alliant exubérance et fantasmagorie, ont présenté leurs créations au cours de nombreuses expositions, avec notamment une exposition qui leur était dédiée à l’Institute of Contemporary Art à Boston en 2012 et The Art in the Streets au Museum of Contemporary Art de Los Angeles en 2011. Dans le cadre de leur collaboration avec Louis Vuitton, ils ont imaginé une œuvre-mosaïque où les motifs du soleil et de la lune représentés sur le foulard en soie symbolisent l’équilibre et l’harmonie. « Nous avons puisé notre inspiration dans les petits moments de la vie, l’équilibre entre la beauté et la simplicité, la magie que peut transmettre un regard. À travers ces deux symboles universels que sont la lune et le soleil, nous espérons inciter à la réflexion sur l’environnement qui nous entoure au quotidien, à la redécouverte de la lune et du soleil. »

 RETNA

Pour son interprétation du style emblématique de Louis Vuitton, Retna s’est tout naturellement tourné vers une étole en soie et cachemire, dont il a rehaussé l’évanescente fluidité d’une création graphique, à la fois traditionnelle et visionnaire. Tels des symboles foisonnants d’alphabets aux multiples visages, les motifs XL s’élancent sur l’étoffe, évoquant des hiéroglyphes égyptiens, des quilcas incas ou des graphèmes hébreux et se diluant dans les tonalités transparentes aux effets d’aquarelle en toile de fond. « Dans le cadre de ce projet, j’ai eu le plaisir d’encadrer un groupe d’enfants et j’ai vraiment apprécié cette expérience coordonnée par Louis Vuitton. Nous avons disposé d’une vaste toile vierge sur laquelle chacun d’eux a pu participer à la création de l’une de mes lettres. J’adore partager mon art avec les enfants car leur compagnie me rappelle pourquoi j’ai choisi cette voie. » C’est d’ailleurs dès son plus jeune âge que Retna, se découvre une passion pour la calligraphie, qu’il exprimera ensuite sur les murs, les trains et les panneaux longeant les routes. S’inspirant des alphabets traditionnels des cultures arabe, asiatique et judaïque ainsi que de la police de caractère Old English, il associe ces réminiscences du passé à des éléments issus du monde contemporain. En 2011, Retna participe à la rétrospective inédite de street art organisée au Museum of Contemporary Art de Los Angeles, « Art in the Streets ». « The Hallelujah tour », sa première exposition solo, se tient à New York. Récemment, Retna a exposé ses œuvres à la Michael Kohn Gallery, dont il a entièrement recouvert la façade, tandis que dans le courant de l’année 2012, il a investi le très célèbre mur Houston & Bowery à New York City.

 

En avant-première du 2 au 10 janvier 2013 au sein du magasin Louis Vuitton, rez-de-chaussée du Bon Marché Rive Gauche.

 



Inscription à la newsletter

Fermer

Votre abonnement a bien été enregistré

Inscription à la newsletter

Fermer

L'adresse e-mail que vous avez indiquée est déjà associée à un compte client.
Veuillez vous connecter à votre compte pour modifier votre abonnement aux newsletters : Accéder à votre compte.

Invalid email

Fermer

Please check your email syntax

Inscription à la newsletter

Fermer

Veuillez renseigner vos coordonnées pour vous inscrire à la newsletter.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire

Conformément à la loi informatique et liberté du 6/01/1978, vous avez un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant et dont Le Bon Marché est destinataire.

* Champs obligatoires

Annuler