Exposition : conversation entre Vincent Darré et Poltrona Frau

07.05.2014

Confirmation

Fermer

En cours de chargement...

Envoyer à un ami

Fermer

Exposition : conversation entre Vincent Darré et Poltrona Frau

Destinataire

Champ obligatoire

Vous

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire
Annuler

Le Bon Marché Rive Gauche invite Poltrona Frau et Vincent Darré pour une exposition du 10 mai au 21 juin 2014. Le créateur réinterprète les pièces de l’éditeur italien de mobilier et s’approprie les vitrines de la rue de Sèvres ainsi que l’espace sous la verrière du 2ème étage pour une exposition. Une conversation exceptionnelle sur laquelle revient avec passion l’invité – une personnalité haute en couleurs.


Retrouvez l'univers de cette collaboration en détails ici.

Photo par Alexia Silvagni

Quels aspects ont suscité votre envie de vous lancer dans cette collaboration étonnante avec Le Bon Marché Rive Gauche et Poltrona Frau ?

J’envisage chaque projet comme un rêve que je pourrais réaliser.

Justement, parce qu’elle est étonnante ! J’envisage chaque projet comme un rêve que je pourrais réaliser. Celui-ci est très proche de l’enfance. C’est un plaisir inattendu de pouvoir occuper un Grand Magasin mythique et de jouer avec les meubles comme de gigantesques cubes – encore plus lorsqu’il s’agit de s’amuser avec les classiques de la Maison Poltrona Frau.

Comment votre admiration pour les Surréalistes s’exprime-t-elle dans ces pièces et dans ces vitrines ?

Mon admiration pour le surréalisme est infinie et ne cesse de hanter mon esprit. En fait, toutes mes idées, mêmes inconscientes, le sont.

Mon admiration pour le surréalisme est infinie et ne cesse de hanter mon esprit. En fait, toutes mes idées, mêmes inconscientes,le sont. Ce qui est d’ailleurs le principe du surréalisme. L’écriture automatique guide ma main quand je dessine ou réfléchis.

Les vitrines se présentent comme un film où elles seraient une succession d’images gravées sur la pellicule en positif et négatif. De plus, tel le principe de Méliès qui repeignait certaines images, les taches de couleur sont les meubles. Le passant est un spectateur qui découvre ces « fenêtres sur la rue ».

Comment votre inspiration s’est-elle amorcée pour mettre au point cette scénographie originale ? Pourriez-vous nous dire quelques mots sur ce que vous y exprimez ?

J’étais enthousiaste à l’idée d’imaginer un dialogue entre Poltrona Frau et la Maison Darré dans le théâtre du Bon Marché !

Mon imagination pour chaque décor que je réalise part souvent d’un angle cinématographique. Je réfléchis davantage comme un metteur en scène que comme un décorateur. J’étais donc enthousiaste à l’idée d’imaginer une scénographie, un dialogue entre Poltrona Frau et la Maison Darré dans le théâtre du Bon Marché !

Sous la verrière se déploie un décor en quatre actes. Séparés par un paravent, des salons tous différents se succèdent. Ainsi, le visiteur pénètre dans quatre univers empreint chacun d'une dramaturgie opposée à la précédente, tant par la couleur que son mobilier. S’y déroulent, comme dans un manège figé, des scénettes sans acteurs mais au rythme endiablé par la diversité et le mélange étonnant de mobilier.

Associer à cette « conversation » des personnalités qui vous sont chères et auxquelles vous avez l’habitude de vous associer, comme Arielle Dombasle ou Valérie Lemercier, était-il pour vous une évidence ? Comment leur avez-vous présenté le projet ? Avez-vous mené la réflexion ensemble ?

Avec Arielle Dombasle et Valérie Lemercier, amies depuis longtemps, nous nous amusons à inventer des folies irréalisables, proches de la féérie et du bricolage. Nous avons ce point commun qui nous rend inséparables dans le délire et la disponibilité de chacun à les réaliser !

Arielle Dombasle et Valérie Lemercier sont des amies depuis longtemps. Nous avons souvent réalisé des projets ensembles, surtout avec Arielle dont j’ai créé des costumes pour des films, du théâtre et des spectacles, jusqu'à devenir directeur artistique pour le dernier film qu’elle réalisa, « Opium ».
Nous ne travaillons pas ensemble mais nous nous amusons à inventer des folies irréalisables, proches de la féérie et du bricolage. Nous avons ce point commun qui nous rend inséparables dans le délire et la disponibilité de chacun à les réaliser !

C’est pour cela qu’Arielle accepta sans réfléchir de tourner dans un mini-film : « L’œil éclipse la lune ». Hommage aux essais surréalistes du cinéma expérimental des années 1920. Folie que vous découvrirez dans les vitrines.

Valérie m’avait demandé de dessiner les costumes de « Quadrille », premier film qu’elle réalisa. Pierre Le-Tan en signa les décors.
Valérie dessine comme personne, son trait est à l’image de l’humour de ses spectaclesgracieux, drôle et élégant. Elle fait souvent ses affiches et aussi des illustrations pour plusieurs projets. Depuis des années, je la poursuis pour qu’elle me dessine un papier peint. Ce qui est enfin devenu réalité avec ce papier peint qu’elle a imaginé pour son dernier film 100% Cachemire – papier peint que nous éditerons et que l’on retrouvera dans les vitrines du Bon Marché.

Etiez-vous déjà familier de l’univers de Poltrona Frau ? Comment êtes-vous parvenu à préserver l’univers de cette Maison tout en y exprimant votre touche toute personnelle ?

Poltrona Frau est venu me proposer d’imaginer une scénographie pour les Designer Days de 2013. Une rencontre mémorable qui m’a fait plonger dans leurs archives extraordinaires où les plus grands designers ont collaboré. L’installation que nous avons réalisée ensemble fut le début de notre collaboration.

Lorsqu’ils m'ont proposé le projet du Bon Marché, j'ai sauté de joie ! Je pouvais choisir dans leurs fameuses archives six pièces emblématiques dont deux de Gio Ponti –personnage dont j’ai une admiration infinie.

J'ai rhabillé ces créations comme je faisais autrefois dans la Mode – en changeant leur robe ! A l’image de la haute couture, ils seront en tirage limité.

Banc T904 édité par Poltrona Frau - les coussins sont recouverts pour cette collection capsule d’un patchwork de cuirs. Prix sur demande.

Fauteuil DU 55 édité par Poltrona Frau recouvert pour cette collection capsule du tissu « Zoo » dessiné par Janine Janet. Prix sur demande.

Ma pièce préférée est évidemment celle de Gio Ponti, le fauteuil Dezza. Il sera recouvert au petit point dans un dessin spécialement réalisé pour cet événement. Un principe de tapisserie, une obsession depuis des années et dont j’avais fait des essais chez moi avec des tapisseries de Picard le Doux sur des assises anciennes. Pour Le Bon Marché, je réalise là encore un rêve fait main

Aviez-vous l’habitude de venir admirer les vitrines du Bon Marché Rive Gauche lorsque vous étiez enfant ? Avez-vous parfois imaginé comment vous pourriez vous-même les investir, vous les approprier ?

Je me souviens des vitrines de Noël du Bon Marché… Impossible avec cette collaboration d’être plus proche de mes merveilleux souvenirs d’enfance.

Le Bon Marché me rappelle ce livre que je lu enfant « Au Bonheur des Dames ». Son architecture et son emplacement en font un bâtiment irréel sorti de l’imagination d’un romancier, surmonté d’une enseigne de petites ampoules d’un autre temps. En s’approchant, on découvre les détails de la ferronnerie, les cordages accrochés à des têtes de lions peintes en jaune soutenant l’auvent qui protège les vitrines. Les vitrines sont les fenêtres emblématiques sur rue de cet édifice mystérieux.

Je me souviens de ces vitrines de Noël où les fables de La Fontaine étaient mises en scène. Petit spectacle à part entière dont chaque boîte était habitée d’automates raffinés au milieu de décors subtils. Impossible d’être plus proche de mes merveilleux souvenirs d’enfance, du guignol, théâtre miniature du jardin du Luxembourg…


Pour vous plonger dans l’univers de Vincent Darré et sa conversation exceptionnelle avec Poltrona Frau, rendez-vous du 10 mai au 21 juin devant les vitrines du Bon Marché Rive Gauche, 24 rue de Sèvres Paris 7ème, et au sein de l’exposition sous la verrière du 2ème étage.



Inscription à la newsletter

Fermer

Votre abonnement a bien été enregistré

Inscription à la newsletter

Fermer

L'adresse e-mail que vous avez indiquée est déjà associée à un compte client.
Veuillez vous connecter à votre compte pour modifier votre abonnement aux newsletters : Accéder à votre compte.

Invalid email

Fermer

Please check your email syntax

Inscription à la newsletter

Fermer

Veuillez renseigner vos coordonnées pour vous inscrire à la newsletter.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire

Conformément à la loi informatique et liberté du 6/01/1978, vous avez un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant et dont Le Bon Marché est destinataire.

* Champs obligatoires

Annuler